À propos de nous

Qui est l’AONB?

L’Association des ostéopathes du Nouveau-Brunswick (AONB) est un organisme à but non lucratif fondé en 2005 (Loi sur les companies de la province du Nouveau-Brunswick #616834). Il est le premier et le seul organisme regroupant les ostéopathes diplômés pratiquant au Nouveau-Brunswick. Il regroupe des ostéopathes diplômés ayant reçu une formation rigoureuse et répondant aux critères de formation exigés à travers le monde. C’est un organisme indépendant et non affilié à une école. 

Notre mission

L’AONB a pour mission principale de faire respecter l’éthique de la profession d’ostéopathe vis-à-vis du public et du système public de santé du N.-B. Elle vise également à :

  • Réunir les ostéopathes diplômés des différentes écoles qui veulent exercer leur art dans la province du Nouveau-Brunswick.
  • Fournir au public et au patient un cadre de référence. Protéger le public et le patient contre toute possibilité de fraude ou d’abus.
  • Être une organisation représentative au niveau des compagnies d’assurance.
  • Promouvoir la qualité, l’éthique et la dignité de l’ostéopathie dans le respect de la loi médicale.
  • Encourager, aider, stimuler, informer tout intervenant en ostéopathie afin de lui permettre d’acquérir les moyens indispensables d’une pratique intègre.
  • Établir des liens entre les différentes associations professionnelles ou interprofessionnelles, dans un cadre provincial, national ou international.

Affiliations

L’AONB est la seule association de la province membre de la Fédération canadienne des ostéopathes (CFO). La CFO est l’association nationale officielle des ostéopathes. Son regroupement de membres est composé d’associations provinciales établies (www.osteopathy.ca).

À son tour, le CFO a adhérée à l’Alliance ostéopathique internationale (OIA), une alliance mondiale de conseils d’administration et d’associations nationales qui se sont réunis dans le but commun de former une unité pour l’ostéopathie et pour promouvoir des soins ostéopathiques de haute qualité (oialliance.org).

Éducation

L’AONB exige que chaque candidat possède une formation qui rencontre ou dépasse les critères fixés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le Référentiel international de formation en ostéopathie. Ce document peut être consulté ici (http://apps.who.int/medicinedocs/documents/s17555en/s17555en.pdf) (en anglais seulement).

Un aspect important de la formation en ostéopathie est le nombre d’heure total du programme d’enseignement. L’AONB exige un minimum de 4200 heures de formation pour tous ces membres ainsi que 1000 heures de formation clinique supervisée pour ceux n’ayant pas de formation préalable dans le domaine de la santé. De plus, tous les membres de l’AONB doivent obligatoirement suivre des cours de formation continue.

Plusieurs écoles d’ostéopathie existent à travers le monde. Toutefois, elles ne sont pas toutes reconnues par l’AONB. Puisque le titre d’ostéopathe n’est pas protégé par la loi au Nouveau-Brunswick, il est important que le public soit vigilants quant la formation de leurs ostéopathes. Certains thérapeutes utilisent des techniques ostéopathiques et peuvent même prétendre faire des traitements ostéopathiques alors que ceux-ci n’ont pas reçu une formation adéquate selon les critères de l’AONB.

Régulation de l’ostéopathie au NB

Les lois qui régissent les pratiques professionnelles au Canada sont de compétence uniquement provinciale. Au Nouveau-Brunswick, l’ostéopathie n’est pas une profession agrée par le Ministère de l’Éducation postsecondaire, Formation et Travail. La profession est définie au niveau fédéral par la Classification nationale des professions (C.N.P.) sous le code 3125 « Autres professionnels/professionnelles en diagnostic et en traitement de la santé ».

N’ayant pas de pouvoir légal, l’Association des ostéopathes du Nouveau-Brunswick (AONB) doit adéquatement s’acquitter de son mandat en regard de la protection du public en garantissant la compétence et la qualification de ses membres lors de leur inscription à l’AONB.

La pratique de l’ostéopathie, comme toute profession de santé, comporte des risques de préjudice liés à une formation et/ou à une compétence insuffisantes. La création de l’AONB est, pour les ostéopathes qui exercent dans la province, une nécessité afin de garantir auprès du public et du système public de santé une pratique de l’ostéopathie sécuritaire.

Les prestations de soins de santé couvertes par les compagnies d’assurances privées comprennent généralement les services offerts par les ostéopathes membres de l’AONB. Communiquer avec votre assurance privée pour les détails de votre couverture avec un ostéopathe membre de l’AONB.